ISBN 978-2-88351-002-9
304 Seiten
1993
Format 15.5 x 22.5 cm
Broschiert

In den Warenkorb

SFr. 41.00 / € 27.30

Citoyenneté et démocratie directe

Compétence, participation et décision des citoyens et citoyennes suisses

Hanspeter Kriesi

Quel est le niveau de compétence des citoyens et citoyennes suisses face aux projets auxquels ils sont confrontés lors des votations dans le cadre de la démocratie directe ? Qui sont les participants aux votations ? Et comment décident-ils ? Cette étude, qui se base sur 24 sondages «Vox» effectués lors des scrutins fédéraux des années 80, donne de nouvelles réponses à ces questions qui préoccupent la théorie politique depuis des siècles. Elle analyse la «compétence civique» des Suisses – leur connaissance des enjeux politiques, leurs difficultés à se former une opinion, leurs perceptions de l’impact des votations et leur capacité de motiver leurs décisions. Elle tente également de cerner les origines et les conséquences de l’abstentionnisme, ainsi que de la participation toujours plus sélective. Enfin, elle s’intéresse au profil politique des opposants aux projets du gouvernement, et à la composition des gagnants et des perdants lors des votations. L’étude montre, entre autres, qu’il n’existe aucun groupe social ou culturel en Suisse qui est systématiquement minorisé. De même, aucun groupe ne défie systématiquement les autorités ou vote toujours «non». Cependant, un nouveau conflit se dessine. Il s’articule autour des enjeux qui touchent aux mythes profonds de l’identité suisse. Si ce conflit n’est pas lié aux antagonismes traditionnels entre classe sociales, confessions ou régions linguistiques, il oppose en revanche la Suisse profonde et villageoise à la Suisse moderne et urbaine.

Autoren/Herausgeber

Hanspeter Kriesi est professeur de science politique à la Faculté des sciences économiques et sociales de l’Université de Genève. Il a publié plusieurs ouvrages sur la politique suisse et les nouveaux mouvements sociaux en Suisse et aux Pay-Bas.