ISBN 978-2-88351-059-3
504 Seiten
2015
Format 15.5 x 22.5 cm
Broschiert

In den Warenkorb

SFr. 58.00 / € 49.00

De la « Forteresse des Alpes » à la valeur actionnariale

Histoire de la gouvernance d'entreprise suisse (1880–2010)

Thomas David, Martin Lüpold, André Mach, Gerhard Schnyder

Du grounding de Swissair au scandale des rémunérations des dirigeants en passant par le marasme touchant certains fleurons de l’économie nationale, les enjeux de la gouvernance d’entreprise helvétique sont depuis la fin des années 1990 d’une actualité brûlante. Ce livre offre un éclairage historique de ces enjeux en analysant l’évolution du cadre légal et des pratiques en matière de gouvernance d’entreprise au cours du XXe siècle. Les auteurs mettent d’abord en évidence la consolidation progressive de la « forteresse des Alpes », caractérisée par la concentration du pouvoir entre les mains d’un cercle restreint d’acteurs (gros actionnaires historiques et dirigeants des grandes sociétés et banques). L’ouvrage décrit ensuite les transformations radicales de ce modèle au cours des vingt-cinq dernières années sous l’effet de la libéralisation des marchés financiers et de l’affirmation de nouveaux acteurs, investisseurs institutionnels et raiders notamment. Cette redéfinition de la gouvernance d’entreprise, dès lors davantage orientée vers la satisfaction des actionnaires, s’est accompagnée d’une transformation du profil des élites économiques.

Autoren/Herausgeber

Thomas David est professeur à la Faculté des sciences sociales et politiques de l’Université de Lausanne et directeur du Collège des Humanités à l’EPFL.
André Mach est maître d’enseignement et de recherche à la Faculté des sciences sociales et politiques de l’Université de Lausanne.
Martin Lüpold, historien, est archiviste aux Archives économiques suisses et bibliothécaire à la Bibliothèque universitaire de Bâle.
Gerhard Schnyder est senior lecturer à la Faculty of Social Science and Public Policy au King’s College de Londres.