ISBN 978-2-88351-065-4
272 Seiten
2016
Format 15.5 x 22.5 cm

In den Warenkorb

SFr. 38.00 / € 35.00

L'enracinement professionnel des opinions politiques

Enquête auprès d'agriculteurs, d'ingénieurs et de directeurs de ressources humaines exerçant en Suisse

Muriel Surdez, Eric Zufferey, Ivan Sainsaulieu, Fabrice Plomb, Francesca Poglia Mileti

Le vécu au travail façonne-t-il aujourd’hui les représentations sociopolitiques des individus ? L’enquête qualitative menée au sein de trois groupes professionnels montre que les activités professionnelles alimentent les jugements portés sur la société et la politique. Les ingénieurs conçoivent la hiérarchie sociale et les choix politiques à l’aune de leur formation scientifique, axée vers la technique ou le management. Les agriculteurs se démarquent plus ou moins des loyautés politiques locales selon le type d’agriculture qu’ils privilégient pour assurer leur futur. En politique comme dans leur profession, les DRH valorisent une position de surplomb synthétisant des points de vue antagonistes. Comparant ces « ethos professionnels », l’ouvrage relativise les constats de la dissolution des appartenances professionnelles et de l’individualisation des opinions. Il examine les modalités d’organisation du travail et de la concurrence, les trajectoires et les réseaux de sociabilités pour saisir les logiques de production des opinions propres à chaque groupe et leurs différenciations internes.

Autoren/Herausgeber

Muriel Surdez est professeure au Département des sciences sociales de l’Université de Fribourg. Elle travaille sur les groupes professionnels et leurs rapports au politique et à l’action publique.

Eric Zufferey est assistant diplômé et doctorant au Département des sciences sociales de l’Université de Fribourg. Sa thèse, en co-tutelle entre les Université de Fribourg et de Lille 1, porte sur la professionnalisation et la politisation des hackers.

Ivan Sainsaulieu est professeur de sociologie à l’Université de Lille 1, membre du laboratoire Clersé. En tant que sociologue du travail, il est spécialiste de la coordination au travail et de la sociologie de l’hôpital.

Fabrice Plomb est maître d’enseignement et de recherche au Département des sciences sociales de l’Université de Fribourg. Ses recherches récentes concernent la socialisation économique des jeunes, dans une perspective de sociologie de la jeunesse et de sociologie économique.

Francesca Poglia Mileti est professeure de sociologie au Département des sciences sociales de l’Université de Fribourg. Ses domaines de spécialisation sont les migrations et les relations interethniques, la jeunesse, le lien entre travail et politique.

Rezension

« Co-écrit par M. Surdez, E. Zufferey, I. Sainsaulieu, F. Plomb et F. Poglia Mileti et structuré en six chapitres, dont trois sur le mode de la monographie et un chapitre synthétique sur les mobilités sociales et professionnelles en lien avec les opinions politiques, l'ouvrage vis à une meilleure compréhension des processus de (dé-)politisation des individus au travail. »

Rezension erschienen in der Schweizerischen Zeitschrift für Soziologe von Isabelle Zinn (Ausgabe 43-1, 2017)