ISBN 978-2-88351-011-1
333 Seiten
1996
Format 15.5 x 22.5 cm
Broschiert

In den Warenkorb

SFr. 49.00 / € 32.70

Sociologie de l’exil: une approche dynamique

L’exemple des réfugiés chiliens en Suisse

Claudio Bolzman

La problématique des réfugiés a fait couler beaucoup d’encre en Suisse et en Europe; il s’agit pourtant encore d’un phénomène peu exploré en sciences sociales. L’auteur propose d’en aborder l’étude à partir du concept d’«exil». Après une analyse critique de la littérature dans le domaine, il présente une approche dynamique de l’exil qui tient compte à la fois des conditions contextuelles des migrations et de l’expérience des acteurs concernés. L’auteur s’intéresse notamment aux modifications dans le temps des modes de vie des acteurs et en particulier aux formes de réélaboration du lien tant à la société d’origine qu’à la société de résidence. L’exemple de l’exil chilien en Suisse permet d’appliquer l’approche proposée à l’étude d’un cas concret, s’étendant sur près de vingt ans. L’auteur distingue un certain nombre de phases qui permettent de saisir l’impact du contexte socio-politique sur les manières dont les exilés définissent leur situation et mobilisent leurs ressources. Cette analyse apporte un éclairage novateur sur les questions ayant trait à l’intégration des exilés et des migrants dans les sociétés de résidence.

Autoren/Herausgeber

Dr. ès sciences économiques et sociales, Claudio Bolzman est responsable de formation à l’Institut d’études sociales de Genève et chargé d’enseignement au Département de sociologie de l’Université de Genève. Ses enseignements et travaux portent principalement sur les migrations et les relations interculturelles. Ses recherches actuelles sont plus particulièrement consacrées à la relation entre parcours migratoires et parcours de vie.