1

ISBN 978-2-88351-108-8
128 pages
2022
format 19.0 x 25.7 cm
gebunden

Commande

SFr. 48.00 / € 42.00

Naturalisation

Immersion dans la fabrique des Suisse·sse·s

Anne Kristol, Janine Dahinden (dir.), Francesco Ragusa

Qui décide selon quels critères on peut devenir suisse? Quels sont les imaginaires de suissitude mobilisés dans le cadre de la naturalisation? Pourquoi la politique de naturalisation suisse est-elle si restrictive en comparaison internationale? Ces questions sont abordées dans l’exposition Naturalisation, développée conjointement par le Musée gruérien et l’Université de Neuchâtel. En mêlant reconstitutions, documentation ethnographique et photographique, l’exposition décortique la procédure de naturalisation en Gruyère ainsi que la symbolique associée. Elle permet ainsi au public de vivre l’expérience des candidat·e·s à la naturalisation et de découvrir le point de vue des décideur·euse·s, tout en étant invité·e à poser un regard réflexif sur le système de naturalisation mis en place par les autorités. Cet ouvrage est le catalogue de l’exposition. Dans une première partie, il propose différents cadrages et approfondissements par le biais d’essais de spécialistes issus des sciences sociales, du monde muséal et de la photographie. La deuxième partie présente les réflexions abordées dans l’exposition et une documentation de la procédure de naturalisation sous la forme d’images et de documents ethnographique. À la fois documentaire et réflexive, cette publication est une contribution scientifique et artistique au débat sociétal sur la naturalisation et la place donnée aux diversités en Suisse.

Auteurs/editeurs

Anne Kristol (1987) est anthropologue, formée aux Université de Fribourg, Neuchâtel et Nova-Lisbonne. À la fois chercheuse en sciences sociales et manager culturelle, elle a assumé le rôle de commissaire pour l’exposition « naturalisation ». Dans le cadre du nccr – on the move, ses recherches portent sur la mise en œuvre des politiques de citoyenneté et les dynamiques d’inclusion et d’exclusion dans le cadre de la naturalisation. Dans le domaine culturel, elle a travaillé depuis 2009 à la mise en place et coordination de différents projets, notamment dans le cadre du Belluard Bollwerk International, avec la chorégraphe Sofia Silva, ou pour la Régie culturelle de la Ville de Fribourg.

Janine Dahinden est professeure d'études transnationales, directrice de la MAPS (Maison d'analyse des processus sociaux) et cheffe de projet dans le nccr-on the move, à l’Université de Neuchâtel. Elle s'intéresse dans ses recherches à la compréhension des processus de mobilité, de migration, de transnationalisation et de création de frontières, et à leur production simultanée d'inégalités liées à l'ethnicité, à la racialisation, la classe, la religion ou le genre.

Francesco Ragusa est né en 1979 à Fribourg où il vit et travaille en tant que photographe professionnel. Spécialiste de la photo d’architecture, de la reproduction de tableaux et d’objets, il exerce en tant qu’indépendant et pour le Musée d’art et d’histoire de Fribourg. Au-delà de ses mandats architecturaux et de la photographie muséale, il développe des projets personnels pour lesquels il développe un regard documentaire original mis en valeur par diverses publications et expositions. Son intérêt pour les espaces construits et sociaux l’amène à renouveler constamment sa pratique photographique qui se trouve en équilibre entre la rigueur et l’audace.

Contributions de Janine Dahinden, Christophe Dutoit, Anne Kristol, Isabelle Raboud-Schüle, Francesco Ragusa, Serge Rossier.