ISBN 978-2-88351-067-8
288 Seiten
2015
Format 15.5 x 22.5 cm
broschiert

In den Warenkorb

SFr. 39.00 / € 33.00

Les échecs de l'insertion

Rouages et engrenages d'un mouvement permanent

Martine Zwick Monney

Que se passe-t-il dans les dispositifs d’aide à l’insertion lorsque celle-ci n’a pas lieu ? Cet ouvrage invite le lecteur à s’intéresser aux échecs de l’insertion à travers une enquête dans les rouages des dispositifs pour en mettre à jour les engrenages. C’est le mouvement permanent engendré par le fonctionnement des dispositifs qu’analyse l’auteure : mouvement au niveau des prestations et des outils mis en place, au niveau des bénéficiaires appelés sans cesse à s’activer ainsi qu’au niveau des intervenants sociaux pris en porte-à-faux entre leur mission et la réalité des situations sur lesquelles ils sont censés agir. Ce mouvement a pour conséquence principale l’invisibilisation des échecs de l’insertion – c’est le prix à payer d’un système qui ne peut remettre en question son principe fondateur selon lequel tout le monde est insérable. L’invisibilisation des échecs de l’insertion a ainsi pour fonction de maintenir la cohérence des dispositifs et requiert une adaptation des intervenants sociaux à ces bénéficiaires particuliers que sont les « exclus de l’insertion ». La question des échecs de l’insertion marque sans aucun doute un tournant dans l’intervention sociale et dans la représentation des individus à la marge. Elle ouvre la réflexion sur les modalités et les limites de l’intégration et invite à questionner le mythe de l’insertion pour tous. A ce titre, cet ouvrage s’adresse aux chercheurs, aux praticiens et plus généralement à qui souhaite mener une réflexion poussée sur l’insertion socioprofessionnelle.

Autoren/Herausgeber

Martine Zwick Monney est docteure en Action sociale et politiques sociales et travaille actuellement à l’Université de Fribourg. Elle enseigne au domaine Sociologie, politiques sociales et travail social et mène des travaux de recherche en lien avec les questions d’insertion socioprofessionnelle. Elle intervient également dans différentes formations en politiques sociales, notamment dans le cadre du brevet fédéral en assurances sociales.