ISBN 978-2-88351-105-7
320 Seiten
2022
Format 15.5 cm x 22.5 cm

In den Warenkorb

SFr. 38.00 / € 33.00

Un/doing Race

Racialisation en Suisse

Jovita dos Santos Pinto, Pamela Ohene-Nyako, Mélanie-Evely Pétrémont, Anne Lavanchy, Barbara Lüthi, Patricia Purtschert, Damir Skenderovic (Hrsg.)

Quelles sont les significations de la race, de la racialisation et du racisme en Suisse ? Comment les phénomènes de racisme et de racialisation sont-ils liés à son héritage colonial ? Comment le traitement du racisme a-t-il évolué au cours de l'histoire ? Quel est le rôle du militantisme antiraciste, en particulier celui des personnes noires et racisées ? En abordant ces questions, l'ouvrage montre comment le racisme est enraciné dans les structures des sociétés modernes.
Comme le font ressortir les contributions, le racisme structurel et quotidien est également présent en Suisse, dans les domaines sociaux les plus divers. L'ouvrage propose, d'une part, des concepts et des approches permettant de saisir les processus et les mécanismes de racialisation. Il vise, d'autre part, à favoriser l'echange et à la circulation des connaissances pour examiner les régimes de racialisation. L'ouvrage jette ainsi les bases d'une réflexion scientifique critique en Suisse sur le racisme et l'utilisation des concepts analytiques liés à la race.
 

Autoren/Herausgeber

Jovita dos Santos Pinto est doctorante à l'IZFG de l'Université de Berne. En s'appuyant sur les théories du féminisme noir, elle étudie des formations dominantes de la sphère publique postcoloniale en Suisse.

Pamela Ohene-Nyako est assistante-doctorante en histoire contemporaine à l’Université de Genève. Ses recherches portent sur la diaspora afrodescendante et les mobilisations noires en Europe.

Mélanie-Evely Pétrémont est doctorante en géographie à l'Université de Genève. Ses recherches portent sur la performance, l'humour et les antiracismes des Noir·e·x·s en Europe postcoloniale.

Anne Lavanchy est anthropologue et professeure à la HES-SO Genève en Travail social. Ses recherches portent sur les discriminations structurelles, la racialisation et le genre.

Barbara Lüthi est professeure assistante en histoire à l'Université de Cologne et travaille sur l'histoire de la migration, les mouvements sociaux, l'histoire de la violence, les études postcoloniales, l'histoire globale et transnationale.

Patricia Purtschert est philosophe, professeure d'études genres et co-directrice du Centre Interdisciplinaire en Etudes Genre de l'Université de Berne.

Damir Skenderovic est professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Fribourg. Ses recherches portent sur le populisme de droite, la Nouvelle droite, l'histoire des migrations et les contre-cultures.

Mit Beiträgen von Viviane Cretton, Jovita dos Santos Pinto, Pascal Germann, Jana Häberlein, Rohit Jain, Faten Khazaei, Anne Lavanchy, Barbara Lüthi, Noémi Michel, Pamela Ohene-Nyako, Mélanie-Evely Pétrémont, Tino Plümecke, Patricia Purtschert, Damir Skenderovic, Christina Späti, Katharina Schramm, Claudia Wilopo.

Endorsements

« L’ambition de cet ouvrage est de faire exister, en Suisse aussi, les études critiques de la race, si nécessaires pour comprendre notre monde et contribuer à le changer. »

Éric Fassin

« This innovative book, focused on Switzerland, contributes immeasurably to scholarly analyses of racist structures, mechanisms, practices and representations. »

Paola Bacchetta

« Ein unschätzbarer Beitrag zur längst überfälligen Auseinandersetzung mit Schweizer Rassifizierungsprozessen und der ebenso langen Geschichte des antirassistischen Widerstands. »

Fatima El-Tayeb